25 (bonnes) raisons de passer à Linux19 minute(s) de lecture

Parent page: À LIRE

Vous souhaitez convaincre votre hiérarchie, votre direction, voire votre conjoint de migrer vers GNU/Linux  ? Rédigé il y a plus de deux ans par le Bellevue Linux Users Group (Seattle), ce petit inventaire vous sera peut-être utile pour fourbir quelques arguments bien sentis[1].

Les 22 trucs cools que l’on peut faire sous Linux mais pas sous Windows ou Mac avaient fait jaser dans les chaumières (comprendre dans les commentaires). En ira-t-il de même cette fois-ci  ?

Adpowers - CC by

25 raisons de migrer sous Linux

25 Reasons to Convert to Linux

Janvier 2006 – The Linux Information Project
(Traduction Framalang  : Don Rico, Daria et Olivier)

Partout dans le monde, des entreprises, des institutions scolaires ou universitaires, des agences gouvernementales et d’autres organisations abandonnent[2] de plus en plus massivement leur système d’exploitation Microsoft Windows et le remplacent par Linux. De la même façon, elles abandonnent des applications propriétaires et commerciales pour des logiciels libres (également connus sous le nom de logiciels open-source). Il existe au moins 25 raisons à ce mouvement, dont nous allons dresser la liste ici.

1. Étant enregistré sous une licence logicielle libre[3], Linux (ainsi que d’autres logiciels libres) peut être obtenu gratuitement. On peut télécharger gratuitement une distribution Linux par Internet et l’on peut l’acquérir sous forme de CD ou de boîte pour une somme modique. On peut installer sa copie du logiciel sur autant de postes qu’on le souhaite et ce sans aucune restriction. Voilà qui constitue une immense différence avec Microsoft Windows, qui coûte au bas mot 100€ par ordinateur.

2. Linux est aussi un logiciel libre dans le sens où quiconque peut le modifier, y compris son code source, comme bon lui semble. Si les versions modifiées ne sont pas redistribuées (par exemple données gratuitement ou commercialisées auprès du grand public), elles peuvent rester secrètes. La différence est là aussi énorme avec Microsoft Windows, qu’il est généralement interdit de modifier. Le code source constitue la version originale d’un programme tel qu’il a été écrit par un programmeur à l’aide d’un langage de programmation, avant d’être compilé de sorte que ses instructions puissent être comprises directement par le processeur d’un ordinateur  ; la plupart du temps, il faut accéder au code source pour apporter des modifications à un programme. La possibilité de bidouiller et de modifier en toute liberté le code source, et de le faire sans être tenu de dévoiler ses modifications, a été un élément de choix très important pour de nombreuses organisations d’envergure[4].

3. Un support de qualité pour Linux est disponible gratuitement sur Internet, notamment par le biais de groupes de diffusion ou de forums. Certains considèrent que ce support est au moins aussi performant que celui fourni pour des systèmes propriétaires (c’est-à-dire commerciaux) moyennant finance. On peut aussi obtenir un support payant pour Linux si on le désire. Parmi les types de support dont on peut avoir besoin pour un système d’exploitation, on peut trouver l’aide à la personnalisation, l’assistance pour l’installation de nouveaux programmes, l’installation de mises à jour pour se préserver des nouvelles menaces de sécurité ou corriger les bogues récemment découverts (par exemple des failles). Par chance, ces deux derniers cas de figure sont relativement peu fréquents pour un système Linux.

4. Le risque que le support pour Linux soit interrompu à l’avenir, en raison d’un abandon prévu de son développement ou toute autre raison, est très faible, car son code source sera toujours disponible pour qui le souhaite, y compris ceux qui proposent un support gratuit via Internet et les entreprises qui le fournissent contre paiement. À l’opposé, avec Microsoft Windows et d’autres logiciels propriétaires pour lesquels le code source est la plupart du temps gardé secret, il devient difficile d’obtenir de l’assistance (d’un point de vue à la fois technique et légal) si le développeur décide de ne plus la fournir (par exemple pour forcer les utilisateurs à payer la mise à jour vers une version plus récente).

5. Il n’est pas à craindre que Linux devienne un jour complètement obsolète, de façon planifiée ou non, pour la simple raison que l’architecture UNIX sur laquelle il est basé est mise à l’épreuve et fignolée depuis plus de trente-cinq ans et qu’elle s’est révélée extrêmement performante, robuste et sûre. Son amélioration se poursuit à une cadence accrue, mais les nouvelles versions restent quoi qu’il arrive compatibles avec l’architecture UNIX qui constitue leurs fondations.

6. Les utilisateurs de Linux ne sont jamais poussés vers des mises à jour forcées[5], car les versions antérieures bénéficient toujours d’un support (par exemple, le développement de nouveaux correctifs de sécurité et de pilotes pour le matériel) et parce que les nouvelles versions, si on souhaite les acquérir, sont disponibles gratuitement (comme la plupart des logiciels libres) et offrent par essence une compatibilité élevée avec les précédentes. Les développeurs de logiciels propriétaires, en revanche, sont incités par de fortes motivations financières à pratiquer l’obsolescence planifiée, de façon à pousser les utilisateurs de versions antérieures à dépenser de l’argent pour acheter ou louer les nouvelles versions.

7. Lorsqu’un utilisateur décide de passer à une version plus récente de Linux, il ne devra payer aucun frais de licence et n’aura rien à dépenser en logiciels s’il choisit une distribution (version) gratuite. En outre, les conversions ou modifications d’un programme donné, l’acquisition de nouveau matériel ou autres dépenses induites par la mise à jour sont également minimes, grâce à la compatibilité avec les versions antérieures.

8. Aucun équipement onéreux n’est requis pour passer d’une version de Linux à une autre. Dans une entreprise équipée de centaines ou de milliers d’ordinateurs, il peut être nécessaire d’employer un équipe entière à temps plein pour s’assurer que tous les postes utilisés sont en régularité avec les termes complexes des CLUF (contrat de licence de l’utilisateur final) de Microsoft Windows, Microsoft Office et autres logiciels propriétaires. Qui plus est, pour les utilisateurs de Linux, il ne plane aucune menace d’audit par la BSA (Business Software Alliance)[6], pouvant déboucher sur des amendes lourdes pour des infractions mineures aux licences.

9. Linux offre une sécurité supérieure, à savoir un taux très faible d’infection par virus, chevaux de Troie, vers, espiogiciels et autres programmes malveillants, et ce parce que le système UNIX et tous ses dérivés (et parmi eux Linux) ont été conçus depuis leurs fondations en prenant en compte la sécurité, au lieu d’y ajouter après coup des mesurettes de sécurité. Par exemple, les utilisateurs ne se connectent pas à leur système en tant qu’utilisateur root(c’est-à-dire en tant qu’administrateur), protégeant ainsi les fichiers clés du système même en cas d’intrusion par un programme malveillant. Un puissant pare-feu est également intégré dans les distributions majeures et activé par défaut. Autre facteur important  : l’accès libre au code source, qui permet à des milliers de personnes de par le monde d’y rechercher des failles de sécurité et de les combler[7].

10. Linux est très résistant aux crashes système et nécessite rarement un redémarrage. C’est là un atout essentiel pour les grosses organisations, pour lesquelles quelques minutes de panne seulement peuvent se traduire par des pertes financières substantielles. Linux a été intégralement bâti pour être un système d’exploitation extrêmement robuste et stable, bénéficiant de l’expérience acquise en ce domaine en plus de 35 ans de développement des systèmes d’exploitation de base UNIX.

11. Bien que les applications pour Linux ne soient pas aussi nombreuses et variées que celles disponibles pour les systèmes d’exploitation Microsoft Windows, il en existe déjà une vaste palette, et le choix continue de croître rapidement, car de plus en plus de développeurs conçoivent des programmes pour Linux. La plupart des applications Linux sont aussi des logiciels libres et gratuits (y compris la majorité des plus populaires) et nombre d’entre elles offrent des performances égales ou supérieures aux applications équivalentes sous MS Windows. D’ailleurs, les utilisateurs se rendent souvent compte que les applications dont ils sont besoin sont disponibles gratuitement sur Internet et qu’il ne leur est plus nécessaire d’acheter de logiciels propriétaires commerciaux.

12. Il existe un vaste choix de distributions Linux (plusieurs centaines), chacune possédant ses caractéristiques propres, mais d’ordre général toutes compatibles les unes avec les autres, ce qui permet aux utilisateurs de choisir les versions les mieux adaptées à leurs besoins. Cela signifie aussi que si une société proposant une distribution Linux venait à cesser ses activités, il resterait toujours un grand nombre de solutions de remplacement. Qui plus est, cette abondance de distributions favorise une émulation saine entre elles, ce qui contribue à l’amélioration constante de la qualité et des performances de Linux. Si l’on peut se sentir perdu face à une telle abondance, il est cependant difficile de se tromper en choisissant une des distributions les plus populaires, telles que RedHat ou SuSE.

13. Linux offre une grande souplesse de configuration  : il est très facile de le personnaliser abondamment, et ce sans avoir à en modifier le code source. Par exemple, rien n’est plus simple que de configurer Linux au cours de l’installation d’une distribution afin de l’optimiser pour une utilisation en tant que poste de travail, sur un ordinateur de bureau, sur un ordinateur portable, un serveur Web, un serveur de base de données ou un routeur. De la même manière, l’apparence et le comportement du bureau, y compris les icônes et les menus, peuvent être configurés presque à l’infini, selon les goûts ou les besoins de l’utilisateur. On peut même lui donner l’apparence de Microsoft Windows. Si cela ne suffisait pas, la possibilité d’accéder librement au code source, de le modifier et de le recompiler, permet une souplesse de configuration quasi illimitée.

14. Linux et d’autres logiciels libres utilisent des formats de fichiers appelés formats ouverts. Parmi eux, il existe des formats pour le traitement de texte, les feuilles de calcul et d’autres types de fichiers conformes aux standards collectifs, lesquels peuvent être utilisés par tout développeur de logiciel pour créer des programmes compatibles, contrairement aux formats fermés généralement pris en charge par les logiciels propriétaires. Cela a l’avantage d’éliminer le problème de la dépendance aux standards propriétaires, laquelle engendre des difficultés et des coûts supplémentaires pour passer à un autre logiciel. Grâce à eux, l’utilisateur a donc la maîtrise complète de ses données, particulièrement dans le cas de figure où le développeur ayant créé le logiciel cesserait son activité ou interromprait le support de ses anciens logiciels.

15. De manière générale, Linux est plus rapide que ses concurrents à configuration matérielle égale, et ce grâce à une optimisation accrue de son code source, notamment en supprimant les lignes de code superflues.

16. Linux offre une grande compatibilté avec les autres systèmes d’exploitation. Par exemple, il peut lire, écrire, copier, effacer et manipuler les données présentes sur les partitions Windows d’un même disque dur (DD), se comporter comme un serveur Windows pour un réseau comprenant des postes Windows, formater des disques devant être utilisés sous Windows et même, si nécessaire, faire fonctionner des programmes Windows directement. À l’inverse, les systèmes d’exploitation Microsoft Windows sont incapables d’accéder aux partitions des DD contenant d’autres OS, ou de formater un disque pour d’autres systèmes d’exploitation, etc.

17. Linux et les logiciels libres respectent de fortes exigences éthiques, en grande partie en conséquence du caractère très ouvert de leur processus de développement et de la disponibilité de leur code source. Linux n’a jamais été condamné pour violation d’une loi anti-trust ni aucune autre infraction et n’a jamais dû payer d’amende pour la reproduction illégale d’une technologie développée par une autre entreprise. Les lois anti-trust découlent de la politique gouvernementale visant à réguler ou à briser les situations monopolistiques de façon à favoriser la libre concurrence et récolter les dividendes qu’une telle concurrence peut être bénéfique à l’économie et à la société dans son ensemble.

18. Linux réduit la nécessité de mettre à niveau ou de remplacer son matériel pour passer à une version plus récente, et ce parce que son code est aussi compact qu’efficace, permettant ainsi un fonctionnement performant sur des ordinateurs anciens trop peu puissants pour les dernières versions de Microsoft Windows.

19. Linux fonctionne sur une grande variété de plateformes (c’est-à-dire de processeurs et de types de systèmes), au lieu d’être limité aux processeurs et aux ordinateurs compatibles Intel. Il s’adapte parfaitement et convient à une utilisation sur une vaste palette d’équipements, allant des super-calculateurs aux robots industriels, du matériel médical électronique aux téléphones cellulaires (Linux peut même fonctionner sur une montre de poignet).

20. Linux est un choix plus judicieux pour une utilisation au sein des institutions scolaires, et ce pour un certain nombre de raisons. En particulier, le fait que les distributions Linux ne recèlent aucun secret (tout le contraire des logiciels propriétaires), ce qui donne aux étudiants la possibilié d’étudier comment fonctionnent vraiment les ordinateurs au lieu de se contenter d’apprendre à s’en servir. De nombreux enseignants et formateurs sont convaincus qu’il est bien plus important pour d’étudier les fondamentaux de l’informatique que de se former à l’utilisation d’applications spécifiques (telles que Microsoft Word ou Microsoft PowerPoint). Pourquoi  ? Parce que les fondamentaux des sciences informatiques seront encore valables dans de nombreuses années, alors que les programmes à usage spécifique, particulièrment les logiciels propriétaires non conformes au standards collectifs, sont soumis à des modifications permanentes et que la plupart risquent de devenir obsolètes dans quelques années[8].

21. Pour les agences gouvernementales, Linux et les logiciels libres permettent la transparence des données, car ils les stockent sous des formats conformes aux standards collectifs. Cela s’oppose aux formats fermés propriétaires employés par les logiciels commerciaux. Cette transparence est primordiale pour le bon fonctionnement et la pérénité d’une démocratie efficace. Conserver des données non confidentielles sous des formats conformes aux standards permet à quiconque le souhaite d’y accéder sans devoir acquérir de coûteux logiciels propriétaires. En outre, stocker des données secrètes et confidentielles sous des formats conformes aux standards est généralement considéré comme plus sûr que de les conserver sous des formats propriétaires.

22. Avec Linux et les logiciels libres, l’existence de portes dérobées n’est quasiment pas à craindre, en grande partie parce que leur code source peut être examiné. Une porte dérobée est une méthode frauduleuse employée pour obtenir à distance l’accès à un ordinateur. De nombreux gouvernements et entreprises craignent (souvent à juste titre) que des portes dérobées aient été introduites dans des logiciels propriétaires, permettant ainsi au développeur du logiciel et aux agences d’autres gouvernements de fouiner dans leurs données les plus confidentielles.

23. Utiliser et promouvoir Linux contribue à entretenir une diversité saine et une concurrence accrue dans l’industrie des logiciels. Cette concurrence encourage les avancées technologiques, l’amélioration des performances et la baisse des coûts des logiciels libres comme des logiciels propriétaires. Les sciences économiques et des centaines d’années d’expérience empirique montrent clairement que les monopoles ont peu de raisons d’innover, ont tendance à fabriquer des produits de mauvaise qualité, à pratiquer des prix abusifs et qu’ils tendent à corrompre le système politique.

24. Linux et les logiciels libres, en plus d’avoir rattrapé – et dans certains cas surpassé – leurs équivalents propriétaires, se développent à une cadence plus soutenue[9]. Cette tendance ira croissant à mesure que la demande pour ces logiciels augmentera et que particuliers et organisations s’impliqueront de façon plus active dans leur développement.

25. Linux et les logiciels libres offrent la possibilité aux utilisateurs de contribuer à l’avancée de la technologie logicielle, car le code source est accessible à tous et peut être étudié, amélioré, enrichi et redistribué. C’est une démarche fort répandue et l’exemple le plus connu de contribution par une entreprise est celui d’IBM. En plus d’apporter leur pierre à l’édifice de la communauté du logiciel et de constituer un geste bénéfique en soi, ces contributions peuvent avoir des retombées très positives sur l’image de l’entreprise.

26. Il existe en réalité plus de 25 raisons pour que les entreprises du monde entier se convertissent à Linux et aux logiciels libres. La vingt-sixième pourrait être, par exemple, qu’avec Linux, contrairement aux systèmes d’exploitation Microsoft Windows, il est inutile de défragmenter les DD. La fragmentation, la dispersion des données à des emplacements non contigus sur les disques durs, peut affecter l’efficacité du stockage des données et ralentir le fonctionnement de l’ordinateur. Défragmenter n’a rien de difficile, mais devoir le faire régulièrement peut se révéler pénible, alors qu’il s’agit d’une opération inutile sur un système d’exploitation bien conçu.

Il existe cependant plusieurs cas de figure dans lesquels les entreprises ou d’autres organisations pourraient au contraire profiter d’abandonner leurs systèmes d’exploitation Linux pour passer à Microsoft Windows  :

1. Une organisation qui réduirait ses effectifs et possèderait déjà des licences Microsoft Windows valides mais non utilisées devrait pouvoir réduire ses coûts en personnel en remplaçant ses experts Linux par des administrateurs Windows, ces derniers pouvant être engagés pour des salaires bien inférieurs à ceux des administrateurs Linux.

2. Si Microsoft proposait à une organisation une offre incitative à un coût extrêmement réduit, comprenant des licences (et des mises à jour) à long terme et à prix minime, de lui fournir du matériel neuf, des formations et du support gratuits, cette proposition pourrait se révéler des plus alléchantes. Cette proposition pourrait d’ailleurs profiter aux deux parties, grâce à la forte valeur publicitaire que pourrait récolter Microsoft si une entreprise migrait son parc informatique de Linux vers Windows.

Notes

[1] Crédit photo  : Adpowers (Creative Commons By)

[2] Pour des liens vers des articles consacrés à de récentes conversions à Linux, voir Linux Success Stories, The Linux Information Project, Décembre 2005.

[3] Linux et la plupart des logiciels libres sont enregistrés sous la licence GNU General Public License (GPL). Cette licence, qui connaît un immense succès, a été spécialement conçue pour offrir autant de liberté que possible aux utilisateurs, tant du point de vue financier que celui de la souplesse d’utilisation. La GPL permet à tous d’accéder librement au code source des logiciels enregistrés sous cette licence dans le but de l’étudier, de l’utiliser, de le modifier, de l’enrichir et de le redistribuer à l’envi, en contrepartie d’un minimum de conditions exigeant qu’une copie du texte de la GPL soit incluse dans le logiciel et que le code source soit toujours accessible afin de permettre la redistribution des version modifiées. Il convient de préciser qu’il existe aussi des versions compilées de Linux payantes, ce qui est également permis par la GPL. Toutefois, ces distributions ne sont pas forcément meilleures que les versions gratuites. Les entreprises et autres organisations ont la possibilité de choisir entre une version gratuite ou payante et, s’ils optent pour la première, un grand choix de distributions s’offre à eux.

[4] C’est là une des raisons majeures pour laquelle Google a choisi Linux, d’après des sources internes.

[5] Les mises à jour forcées se produisent quand le développeur cesse le support d’une version précédente de son logiciel et que les patches de sécurité protégeant le système des virus et autres programmes malveillants les plus récents ne sont plus disponibles et que les pilotes pour le nouveau matériel ne sont plus développés. Par conséquent, de nombreux utilisateurs n’ont d’autre choix que d’acheter ou de louer la version la plus récente du logiciel. Cela peut se révéler très coûteux à cause des frais de licence et des autres prestations à régler au développeur ou au revendeur. S’ajoutent à ces coûts la nécessité fréquente de renouveler son matériel pour faire fonctionner correctement ces nouvelles versions du logiciel au code hypertrophié. En outre, installer le logiciel et résoudre les problèmes induits par cette mise à jour peut prendre beaucoup de temps aux administrateurs système et perturber la bonne marche de l’entreprise.

[6] La BSA est une organisation internationale très controversée créée à l’initiative des plus grands développeurs de logiciels propriétaires. Les CLUF obligatoires qui accompagnent ces logiciels donnent à la BSA le pouvoir de procéder à des audits surprise chez les utilisateurs et à leur imposer des amendes colossales en cas d’infraction aux licences.

[7] C’est le même principe qui est utilisé par le chiffrement asymétrique, qui est la forme de chiffrement de données la plus sûre. Et c’est à l’opposé des pratiques des éditeurs de logiciels propriétaires, qui tentent de garder le secret sur leur code source afin d’en dissimuler les failles de sécurité.

[8] Pour en savoir davantage sur les raisons qui font de Linux le choix idéal pour les institutions scolaires, se reporter à Linux and Education, The Linux Information Project, Mars 2004.

[9] On peut citer de nombreux exemples. Par exemple, Apache est le système de serveur le plus utilisé, qui héberge bien plus de sites Web que ses concurrents propriétaires. De la même façon, tout le monde s’accorde à reconnaître que le navigateur libre Firefox est bien plus performant (en termes de sécurité, d’ergonomie, etc.) que l’Internet Explorer de Microsoft. Internet Explorer a beau être distribué gratuitement, ce n’est pas un logiciel libre, parce que son code source n’est pas ouvert et qu’il est interdit de le modifier.

 


 

>>> Source @ http://framablog.org/2008/06/02/25-raisons-de-migrer-sous-linux/

  • Workshop CHATONS aux RMLL le 7 juillet 22 juin 2017
    Nous vous avons déjà parlé des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre, qui auront lieu cette année à St-Étienne, du 1er au 7 juillet (très bientôt, donc !). Si vous n’avez pas encore lu l’interview d’une partie de l’organisation, foncez-y, ça donne … Lire la suite­­
    pyg
  • La face cachée du web, de la vie, de l’univers, du reste 20 juin 2017
    Nous sommes bombardés presque chaque semaine d’alertes à la catastrophe numérique ou de pseudo-enquêtes au cœur du Dark Web, censé receler des dangers et des malfaisants, quand il ne s’agit pas d’une conspiration pour diriger le monde. Une fois retombé … Lire la suite­­
    framasoft
  • Framapic : un nouvel outil pour créer une galerie photo ! 16 juin 2017
    Framapic, notre outil d’hébergement d’images, est basé sur Lutim, un logiciel développé par Luc, notre administrateur-système, souvent sur son temps libre. Inutile de vous dire que nous aussi, on se demande quand il prend le temps de dormir, quand on … Lire la suite­­
    framasoft
  • Framavox : faites encore mieux entendre votre voix ! 16 juin 2017
    Il y a quelques mois, nous vous présentions Framavox, un outil de prise de décisions en groupe, de manière horizontale. Aujourd’hui, découvrons ensemble les nouvelles fonctionnalités de ce service. Loomio, l’outil que les GAFAM n’ont même pas :p ! Le principe … Lire la suite­­
    framasoft
  • La Nef des loups, un framabook au XIIème siècle 15 juin 2017
    Le nouveau Framabook est… un polar historique ! Ce premier tome des aventures d’Ernaut de Jérusalem va vous faire aimer le Moyen Âge (ou encore plus, si vous l’aimiez déjà ^^). Gênes, 1156. Le Falconus quitte le port. À son bord, pèlerins, … Lire la suite­­
    framasoft
  • Docs.Framasoft.org : un site pour apprendre à utiliser tous nos services ! 12 juin 2017
    Mine de rien, entre les services Dégooglisons Internet et les projets Framasoft, nous maintenons près d’une cinquantaine de sites/projets ouverts au public. C’est bien joli, mais si on n’accompagne pas ces sites des savoir-faire et outils pour mieux vous aider … Lire la suite­­
    framasoft
  • Les Rencontres mondiales du logiciel libre se mettent au vert 10 juin 2017
    Les Rencontres mondiales du logiciel libre sont organisées, chaque année dans une ville différente, par le groupe d’utilisateurs de logiciels libres local. C’est un grand pouvoir et une grande responsabilité pour le GULL qui s’y colle. Il s’agit de proposer … Lire la suite­­
    framasoft
  • L’écosystème des contenus piratés 2 juin 2017
    Catalogué illégal, le piratage de films et de séries fait pourtant partie du quotidien de beaucoup d’internautes, et il n’y a plus grand-monde pour faire semblant de s’en offusquer. Des études ont même prouvé que les plus gros consommateurs de … Lire la suite­­
    Framalang
  • La confidentialité bientôt twitterminée ? 31 mai 2017
    Le succès de Twitter est toujours aussi impressionnant (des statistiques nombreuses et significatives ici), même si l’entreprise continue d’enregistrer des pertes, trimestre après trimestre. Ce qui est constant aussi avec Twitter c’est sa désinvolture caractérisée vis-à-vis des données que nous … Lire la suite­­
    Framalang
  • Sortie de GCC 7.1 24 juin 2017
    La sortie de la nouvelle version majeure du compilateur GCC du projet GNU a été annoncée le 2 mai. Écrit à l’origine par Richard Stallman, le logiciel GCC (GNU Compiler Collection) est le compilateur de référence du monde du logiciel libre. Il accepte des codes sources écrits en C, C++, Objective-C, Fortran, Java, Go et […]
    patrick_g
  • Agenda du Libre pour la semaine 26 de l’année 2017 24 juin 2017
    Calendrier web, regroupant des événements liés au Libre (logiciel, salon, atelier, install party, conférence), annoncés par leurs organisateurs. Voici un récapitulatif de la semaine à venir. Le détail de chacun de ces 38 événements (0 en Belgique, 38 en France, 0 au Québec et 0 en Suisse) est en seconde partie de dépêche. La semaine […]
    Benoît Sibaud
  • Tails 3 quand t’as Tor ! 24 juin 2017
    Ou : « Sortie de Tails 3.0 et Tor Browser 7.0. » The Amnesic Incognito Live‐System est un système live (autonome, sans installation), persistant, basé sur Debian 9 (Stretch) dont le but est de préserver votre anonymat et votre vie privée. C’est une distribution soignée, abondamment documentée, devenu la référence. Je vous renvoie vers son excellente (quoique ancienne) présentation par patrickg. Tor Browser est un […]
    ZeroHeure
  • Paris est Ludique les 24 et 25 juin 2017 — Le festival de jeux où l’on joue #PeL2017 20 juin 2017
    Certains d’entre‐vous le connaissent déjà, Paris est Ludique revient comme chaque année depuis sept ans. Ce n’est pas un salon, mais bien un festival de jeux de société modernes où l’on joue aux jeux présentés qui nous font envie. Il y en a pour tous les âges et tous les publics. C’est grand public et ouvert à tous. […]
    Florent Zara
  • Revue de presse de l’April pour la semaine 24 de l’année 2017 19 juin 2017
    La revue de presse de l’April est régulièrement éditée par les membres de l’association. Elle couvre l’actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s’agit donc d’une sélection d’articles de presse et non de prises de position de l’association de promotion et de défense du logiciel libre. Sommaire [Numerama] Vous avez un […]
    echarp
  • Printemps 2017 de Mozilla : Firefox 52 à 54 et Thunderbird 52 19 juin 2017
    Mozilla a annoncé début 2017 que le cycle de sortie de Firefox ne sera plus fixe à huit semaines, mais qu’il pourra être plus rapide grâce à l’abandon des versions Firefox Aurora. Cette annonce s’est clairement concrétisée ce printemps avec trois sorties de versions de Firefox à quatre mois d’intervalle (version 52 le 7 mars 2017, version 53 le 19 avril […]
    Adrien Dorsaz
  • Debian 9 : Stretch déploie ses tentacules 18 juin 2017
    Debian GNU/Linux 9, nom de code Stretch (en référence à la pieuvre violette de Toy Story 3) est sortie le 17 juin 2017. (par Emoji One via Wikipédia) Alors que la version 8 intégrait systemd, cette version intègre pour sa part quelques autres nouveautés technologiques de taille comme Wayland (cela concernera surtout les utilisateurs du bureau GNOME), Flatpak ou encore le pilote noyau unifié […]
    antistress
  • OpenSSH : configuration des algorithmes de cryptographie 18 juin 2017
    Le logiciel OpenSSH permet d’avoir un shell sécurisé sur un serveur distant ou du transfert de fichiers de ou vers un serveur. Divers algorithmes de cryptographie sont utilisés pour le chiffrement, la génération ou l’échange de clefs. Et ces algorithmes peuvent s’affaiblir, être remplacés par de meilleurs algorithmes, connaître des portes dérobées, nécessiter des clefs […]
    Benoît Sibaud
  • Lstu sort en version 0.08 18 juin 2017
    Plus de trois ans après ses débuts, Lstu arrive en version 0.08 et l’on peut dire qu’il s’en est passé des choses sous le capot ! Petite rétrospective sur ce raccourcisseur d’URL qui devient grand…lien n°1 : L’annonce de la création de Lstulien n°2 : Le dépôt Gitlien n°3 : L’instance officiellelien n°4 : Le journal des […]
    Framasky
  • Okki : System76 ne souhaite plus être un simple DVA 24 juin 2017
    System76 est un distributeur à valeur ajoutée (DVA) américain qui s’est spécialisé depuis un certain nombre d’années dans la vente de machines équipées du système d’exploitation GNU/Linux. Pour la distribution, s’est bien évidemment la version à support long (LTS) d’Ubuntu qui […]
    Okki
  • Okki : Sortie de GNOME 3.25.3 23 juin 2017
    GNOME 3.25.3, la troisième version de développement qui mènera au futur GNOME 3.26, vient de sortir. Et cette fois-ci, les nouveautés visibles par l’utilisateur sont un peu plus nombreuses : Mutter intègre diverses améliorations concernant l’affichage et la gestion des écrans HiDPI (mais […]
    Okki
  • Jean-Baptiste Holcroft : Fournir une trace lors du plantage d'une application Android 22 juin 2017
    Tout comme les logiciels de son ordinateur, fournir un rapport de bug est une contribution importante dans le logiciel libre. Voici les quelques étapes à mener pour un téléphone sur Android. J’utilise Fedora, mais il n’y a pas de raison que cela fonctionne très différemment sur une autre […]
    Jean-Baptiste Holcroft
  • System Linux : Analyse memoire, SWAP et Swapiness 22 juin 2017
    Quel processus quelle application swap ? et configuration swapiness Swappiness : vm.swappiness = 0 > Le noyau ne va utiliser le swap que pour éviter les erreurs de manque de mémoire. vm.swappiness = 1 > Noyau version 3.5 et plus: quantité minimale de swap sans le […]
    System Linux
  • Framablog : Workshop CHATONS aux RMLL le 7 juillet 22 juin 2017
    Nous vous avons déjà parlé des Rencontres Mondiales du Logiciel Libre, qui auront lieu cette année à St-Étienne, du 1er au 7 juillet (très bientôt, donc !). Si vous n’avez pas encore lu l’interview d’une partie de l’organisation, foncez-y, ça donne envie de venir :) Framasoft […]
    Framablog
  • Benoît Boudaud : #Python : classes et méthodes (partie 2) – mise en pratique 21 juin 2017
    Pour une lecture plus agréable (page plus large), je vous invite à cliquer sur ce lien et à lire ce chapitre dans la rubrique consacrée au langage Python. Nous allons confier à deux programmeurs en herbe, Briface et Jobriel, le soin de rédiger le code d’une petite application à caractère […]
    Benoît Boudaud
  • Yannic Arnoux : Deux installations de OpenBSD 21 juin 2017
    Déjà un peu évoqué sur Diaspora, j'ai migré mon serveur vers OpenBSD depuis deux mois à une période où les planètes étaient alignées : j'avais du temps et l'envie, et aussi une revanche à prendre suite à une installation ratée l'année dernière sur mon portable. Les BSD […]
    Yannic Arnoux
  • RaspbianFrance : Créez votre propre seedbox pour télécharger vos torrent à distance avec Transmission 21 juin 2017
    Vous rêvez d’avoir une seedbox mais les offres du marché son trop cher ? La raspberry pi est un parfait outil pour héberger sa propre seedbox par le fait qu’elle peut tourner 24h/24 7j/7 sans déranger et avec un faible coût en électricité. Mais avant de vous expliquer comment créer […]
    RaspbianFrance
  • Full Circle Magazine FR : Voici le numéro 121 21 juin 2017
    Bonjour ! C'est avec grand plaisir que l'équipe du FCMfr vous présente le numéro 121, celui de mai 2017, en français. Il est disponible au visionnage et au téléchargement sur notre page NUMÉROS ou en cliquant directement sur l'image ci-dessous. Cette fois-ci, nous vous proposons, […]
    Full Circle Magazine FR
  • Full Circle Mag FR: Voici le numéro 121 21 juin 2017
    Bonjour ! C'est avec grand plaisir que l'équipe du FCMfr vous présente le numéro 121, celui de mai 2017, en français. Il est disponible au visionnage et au téléchargement sur notre page NUMÉROS ou en cliquant directement sur l'image ci-dessous. Cette fois-ci, nous vous proposons, notamment : Un tutoriel sur comment installer une nouvelle version […]
  • kmelia: Alerte : le site va disparaître ! 19 juin 2017
    Le Whois du domaine « kmelia.net » indique une date d’expiration au 2017-07-19T19:47:12.0Z. Cela veut dire que ce blog va bientôt disparaître ! Vous pouvez sauver ce qui peut l’être avant qu’il ne soit trop tard :( Je vous ai préparé des exports de tous les articles publiés, par année : export-posts-2015.xml.gz export-posts-2014.xml.gz Merci à tous pour […]
  • Nizarus: Un bureau Unity avec Gnome Shell 2 juin 2017
    Dans le billet précédent “De Ubuntu à Ubuntu Gnome” j’ai publié une copie d’écran de mon bureau Gnome Shell que j’ai personnalisé pour être le plus proche d’un bureau Unity. Je rappelle ici que je suis parti d’une nouvelle installation de la variante officielle Ubuntu Gnome (voir le billet précédent cité ci-dessus). Voici donc les […]
  • Influence PC: Ubuntu : petit tour de mes extensions Gnome-Shell 22 mai 2017
    Canonical a abandonné Unity. Pendant ce temps, Gnome-Shell s’est peaufiné, j’ai été étonné de trouver de nombreuses nouvelles extensions dans le top « popular » et « download » du store. Voici celles que j’utilise. AlternateTab – lien Modifie le comportement du Alt+Tab en bouclant sur les fenêtres plutôt que sur les applications. Auto Move Window – lien Permet […]
  • kmelia: Hearthstone : ne cliquez pas sur le bouton Fireside Gathering ;) 17 mai 2017
    Je sais pas pour vous, mais moi quand un nouveau bouton apparaît dans un logiciel, j’ai tendance à cliquer dessus. Bon là pas de chance, il fallait pas :( Symptôme : le jeu se lance et se coupe juste après le splash screen. Pourquoi ? Si j’ai bien compris, on active une option pour chercher […]
  • Nizarus: De Ubuntu à Ubuntu Gnome 15 mai 2017
    J’ai profité de la sortie de la dernière version de Ubuntu, la 17.04, pour faire une réinstallation complète de mon système sur mon PC de bureau et mon portable. Pour cette installation j’ai opté pour la variante officielle Ubuntu Gnome pour remplacer la version Ubuntu classique. Les motivations de ce choix sont principalement deux. Premièrement, […]
  • Full Circle Mag FR: Sortie du numéro 119 25 avril 2017
    Bonjour ! L'équipe du FCMfr est heureuse de pouvoir vous présenter le numéro 119 (celui de mars 2017) traduit en français. Vous pouvez le visionner ou le télécharger sur notre Page Numéros ou le télécharger directement en cliquant sur la photo de couverture ci-dessous, En plus des rubriques et des tutoriels habituels (Inkscape, Coin KODI, […]
  • Nizarus: Wilfried est un utilisateur Libre 17 avril 2017
    Pour ce nouveau billet de la série d’articles sur les utilisateurs Libres, je vous invite à faire un voyage en Côte d’Ivoire pour faire connaissance avec mon ami Wilfried N’Guessan. J’ai connu Wilfried, comme d’autres amis de la communauté du Libre, via le monde virtuel. Mais, j’ai eu la chance de le rencontrer avec notre […]
  • Influence PC: Ruse pour compresser efficacement une image de partition sous Linux 1 avril 2017
    Quand on a fini d’installer une machine, on revient de loin ! Une fois que tout est bien configuré je vous conseille de faire une image disque (sauvegarde « bit à bit ») de votre disque dur avant de commencer à mettre vos données. L’ennui, c’est qu’un disque neuf ou réinitialisé avec un « formatage rapide » n’a pas […]
  • Quelles libertés avons-nous face à Internet - É Guichard - PY Gosset 21 juin 2017
    Titre : Quelles libertés avons-nous face à Internet ? Intervenants : Éric Guichard, maître de conférences à l'ENSSIB - Pierre-Yves Gosset, délégué général de Framasoft. Lieu : Café éthique - École centrale - Lyon Date : Mai 2015 Durée : 1 h 11 min 11 Visualiser la vidéo Licence de la transcription : Verbatim Transcription Présentateur : Bonjour à tous et merci à […]
    mmorandi
  • L'April participe à la Fête des Possibles, du 18 au 30 septembre 2017 20 juin 2017
    Du 18 au 30 septembre 2017, nous participons avec 60 autres organisations et réseaux de la transition à la Fête des Possibles (nouveau nom de la Journée de la Transition). Plus de 2000 rendez-vous sont attendus aux quatre coins de la France et de la Belgique pour rendre visibles les milliers d’initiatives locales qui embellissent […]
    fcouchet
  • Revue de presse de l'April pour la semaine 24 de l'année 2017 19 juin 2017
    La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre. En podcast. Sommaire de la […]
    echarpentier
  • Nouvelle législature : déjà 26 député⋅e⋅s engagé⋅e⋅s en faveur de la priorité au logiciel libre dans les administrations publiques 19 juin 2017
    Dans le cadre des élections législatives 2017 l'April a mené une nouvelle campagne du « Pacte du Logiciel Libre ». L'objectif était de sensibiliser candidat·e·s et élu·e·s aux enjeux du logiciel libre mais aussi de créer du lien entre les citoyens et citoyennes et les candidat⋅e⋅s. Au total 26 député⋅e⋅s nouvellement élu⋅e⋅s se sont engagé⋅e⋅s à défendre […]
    egonnu
  • Loi de finances 2016 : une doctrine fiscale qui reconnait les logiciels libres mais avec une marge de progression certaine 16 juin 2017
    Mise à jour du 16 juin 2017 : précision sur le champ d'application suite à une déclaration du cabinet du ministre de l'Action et des Comptes publics. Comme indiqué dans notre dernier point d'étape sur ce dossier l'article 88 de la loi de finances de 2016 marque la volonté du gouvernement français de lutter contre […]
    egonnu
  • itopie - Et si on voulait des technologies éthiques 16 juin 2017
    Titre : itopie - Et si on voulait des technologies éthiques ? Intervenants : Samuel Chenal, itopie - Héloïse Pierre, journaliste pour Radio Alto - Amélie Delalain, journaliste du blog EspritCréateur. Lieu : Émission TIC - éthique #7 - Radio Alto Date : Février 2017 Durée : 46 min 27 Écouter l'enregistrement de l'émission Licence de la transcription : Verbatim Transcription Voix […]
    mmorandi
  • Ambitions numériques du gouvernement : mission impossible sans logiciels libres 15 juin 2017
    Communiqué de presse, le 15 juin 2017. Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État chargé du Numérique, a présenté en Conseil des ministres les « priorités du gouvernement en matière de numérique ». L'April appelle le gouvernement à mettre en œuvre une véritable politique publique en faveur du logiciel libre. À l'occasion du Conseil des ministres du 14 juin 2017, […]
    fcouchet
  • Législatives 2017 - Pacte du logiciel libre : le deuxième tour, c'est maintenant ! 13 juin 2017
    L'April mène la campagne du « Pacte du Logiciel Libre », dans le cadre des élections législatives 2017, afin de sensibiliser les futur⋅e⋅s élu·e·s aux enjeux du logiciel libre. Le deuxième tour, c'est maintenant et nous avons besoin de votre aide ! Ce sont 577 circonscriptions et environ 1 000 candidats finalistes. Le fichier officiel […]
    fcouchet
  • Revue de presse de l'April pour la semaine 23 de l'année 2017 12 juin 2017
    La revue de presse de l'April est régulièrement éditée par les membres de l'association. Elle couvre l'actualité de la presse en ligne, liée au logiciel libre. Il s'agit donc d'une sélection d'articles de presse et non de prises de position de l'association de promotion et de défense du logiciel libre. En podcast. Sommaire de la […]
    echarpentier
  • Pas Sages en Seine 2017 : Atelier de préparation du calendrier de l’Avent du domaine public 2018 15 juin 2017
    Venez nous aider à identifier et à choisir les auteurs qui seront retenus pour figurer dans l’édition 2018 du Calendrier de l’Avent du domaine public. Le domaine public est à vous, venez le valoriser ! Après Apollinaire et Zweig en 2013, Camille Claudel, Soutine et Rachmaninov en 2014, Munch et Giraudoux en 2015, Ravel en […]
    SavoirsCom1
  • Rendez-vous samedi 17 juin à la librarie A livr’ouvert pour soutenir le projet Communauthèque ! 12 juin 2017
    Samedi 17 juin, à partir de 14h30, la librarie A livr’ouvert accueillera Hervé le Crosnier pour une présentation des activités de C&F Editions et une rencontre autour du thème : « culture numérique et connaissances partagées. Des livres pour comprendre la société de la connaissance. » Hervé le Crosnier est l’un des deux parrains du collectif SavoirsCom1 […]
    SavoirsCom1
  • Participez au projet Communauthèque lors d’une soirée jeux ! (mercredi 31 mai) 26 mai 2017
    Mercredi 31 mai, le collectif SavoirsCom1 vous invite à participer à une soirée jeux pour découvrir le jeu « Cartes en Commun ». Il s’agit d’un jeu de stratégie politique sous licence libre (plus d’informations ici), dans lequel les joueurs doivent protéger leurs ressources contre des accaparements en créant des arènes politiques ! Apprenez à gérer un […]
    calimaq
  • Appel à dons d’ouvrages pour la création d’une Communauthèque 14 mai 2017
    La Communauthèque késako ? La Communauthèque est un projet documentaire sur les Communs, lancé par SavoirsCom1 (collectif engagé pour le développement de politiques et d’initiatives liées aux communs de la connaissance). Il se décline en deux branches : un travail bibliographique visant à référencer les documents de tous types touchant au concept de communs. Au […]
    SavoirsCom1
  • Marchons pour les Sciences (mais pour les Sciences Ouvertes !) 18 avril 2017
    Le collectif SavoirsCom1 s’associe à la Marche pour les Sciences qui sera organisée le 22 avril prochain, Jour de la terre, pour protester contre l’attitude de l’administration Trump vis-à-vis de la recherche publique aux États-Unis. L’administration Trump instrumentalise les crédits fédéraux pour réorienter les projets de recherche dans le sens de ses orientations idéologiques. Il […]
    SavoirsCom1
  • Participez à la consultation d’Etalab sur la nouvelle version de la Licence Ouverte 12 avril 2017
    La mission Etalab a lancé en début de semaine un appel public à commentaires à propos de la nouvelle version de la Licence Ouverte / Open Licence (LO). Le collectif SavoirsCom1 salue cette démarche et incite tous les acteurs intéressés par le développement de l’Open Data en France à y contribuer. Cette décision fait suite […]
    SavoirsCom1
  • Participez à notre atelier “Communauthèque” : une bibliographie pour les Communs ! 4 avril 2017
    Depuis quelques mois, le Collectif SavoirsCom1 mène un chantier de Bibliographie collaborative des Communs dans le but de créer une « Communauthèque », ou un fonds de référence sur les Communs. Cette bibliographie est accessible en mode collaboratif et vous pouvez d’ores et déjà participer à son enrichissement (voir ce groupe Zotero). Cet atelier aura […]
    SavoirsCom1
  • 14 propositions pour le développement des licences libres en France 4 avril 2017
    Le collectif SavoirsCom1 a été auditionné la semaine dernière par le CSPLA (Conseil Supérieur de la Propriété Littéraire et Artistique) dans le cadre d’une mission consacrée à l’économie des licences libres. Nous publions à la suite une liste de 14 propositions que nous estimons importantes pour le développement des licences libres en France.   1) […]
    calimaq
  • Rapport « Musées Du XXIe siècle » : la culture toujours sans ouverture 7 mars 2017
    Rapport Musées Du XXIe siècle : la culture toujours sans ouverture La mission « Musées du XXIe siècle » a remis la semaine dernière son rapport au Ministère de la Culture, au terme de près de 10 mois de travail, jalonnés par une consultation citoyenne en ligne. La lettre de mission du Ministère de la Culture demandait […]
    SavoirsCom1
  • Street Art et liberté de panorama : et si on arrêtait la désinformation ? 12 juin 2017
    En marge des élections législatives, il s’est produit la semaine dernière un incident qui mérite que l’on s’y attarde, surtout quand on voit la manière dont il a été traité dans la presse. Le graffeur C215 a dénoncé l’utilisation qui était faite d’une de ses fresques par le comité électoral du parti « En Marche » du […]
    calimaq
  • Quel modèle économique pour une numérisation patrimoniale respectueuse du domaine public ? 6 juin 2017
    Le mois dernier est paru au Cercle de la Librairie le livre « Communs du savoir et bibliothèques« , pour lequel Lionel Dujol, qui coordonnait l’ouvrage, m’a demandé d’écrire une contribution. La publication de ce livre est un signe de plus de l’importance croissante de la thématique des Communs dans la sphère professionnelle des bibliothèques. On peut […]
    calimaq
  • L’exclusion forcée du marché comme enclosure des biens communs 29 mai 2017
    La semaine dernière est paru sur le site Reporterre un intéressant article consacré à Jean-Luc Danneyrolles, le fondateur du « Potager d’un curieux » : un lieu situé dans le Vaucluse dédié à la préservation et à la promotion des semences libres. Le papier explique notamment le parcours du combattant que ce paysan a dû traverser pour […]
    calimaq
  • La cuisine va-t-elle cesser d’être Open Source ? 25 mai 2017
    Du point de vue du droit d’auteur, et de la propriété intellectuelle en général, la cuisine possédait jusqu’à présent un statut très particulier. Alors qu’il s’agit incontestablement d’un des champs de la création, les juges considérent que les recettes de cuisine ne sont pas protégeables par le droit d’auteur. Il en résulte que les cuisiniers sont libres de […]
    calimaq
  • Ridley Scott et la saga Alien : quand l’auteur devient son propre monstre… 14 mai 2017
    Cette semaine est sorti sur les écrans le film Alien : Covenant qui ajoute un nouvel épisode de la saga initiée par Ridley Scott en 1979. Après le déjà très controversé Prometheus en 2012, Ridley Scott revient aux commandes d’un film qui est en train de déclencher parmi les fans un véritable torrent de critiques négatives, accusant le […]
    calimaq
  • Lawrence Lessig, les dérives du web et la « mort des éditeurs » 5 mai 2017
    S’il y a une personne qui a compté dans mon cheminement intellectuel, c’est bien le juriste américain Lawrence Lessig. Je me souviens encore de l’avoir découvert à travers ses incroyables conférences TED, puis la lecture d’ouvrages marquants comme L’Avenir des Idées, Remix ou Code Is Law. Initiateur du projet Creative Commons, défenseur infatigable du domaine […]
    calimaq
  • « Information will be mine ! » : vers un droit de propriété sur les données en Europe ? 3 mai 2017
    Le Conseil National du Numérique a rendu, il y a quelques jours, un avis à propos d’une consultation lancée en janvier dernier par la Commission européenne sur la question de la « libre de circulation des données en Europe ». Cela fait un moment que la Commission veut lancer une initiative en faveur du « Free Flow of Data » – la […]
    calimaq
  • Liberté d’expression : le web européen subira-t-il la « malédiction du Titanic » ? 30 avril 2017
    Cette semaine, le vidéaste Mozinor a posté sur YouTube une vidéo intitulée « Titanic Strike » qui nous montre ce qui pourrait arriver au web en Europe, si la réforme du droit d’auteur en cours de discussion au Parlement européen tournait mal. En exil pour un strike… Il y a quelques semaines, Mozinor a essayé de remettre […]
    calimaq
  • L’Open Data culturel est possible (et les bibliothèques le prouvent !) 13 avril 2017
    C’est sans doute dans le champ de la culture que le développement de l’Open Data s’est jusqu’à présent avéré le plus difficile. Mais il s’est produit cette semaine un événement important qui prouve que la démarche est possible, à condition que la volonté politique soit au rendez-vous. C’est la bibliothèque de l’INHA (Institut National d’Histoire […]
    calimaq
  • ePrivacy : une étape cruciale pour la vie privée 13 juin 2017
    Paris, 13 juin 2017 — Le mois de juin sera décisif pour le futur de notre vie privée et la confidentialité de nos communications électroniques. Actuellement en débat au Parlement européen, le futur règlement « ePrivacy » divise et réveille de désagréables souvenirs du temps des négociations du Règlement général sur la protection des données […]
    neurone648
  • Sous le capot: votez pour une infrastructure télécoms décentralisée! 12 juin 2017
    Paris, 13 juin 2017 — La nature décentralisée d'Internet est en jeu avec les négociations sur le code européen des communications électroniques. La Quadrature du Net publie ses premières listes de vote sur les amendements qui ont été déposés au Parlement européen1 et soutient les fiches d'informations (pdf) élaborées par netCommons. Comme prévu, le lobbying […]
    neurone130
  • Directive copyright : le Parlement européen sous la menace des lobbies et des manoeuvres françaises 6 juin 2017
    Paris, le 6 juin 2017 —  Alors que toutes les commissions concernées au Parlement européen ont rendu leurs avis sur la proposition de directive sur la réforme du droit d'auteur, la situation est plus que complexe : les rapports constructifs des différentes commissions ont été pilonnés à la fois par la Commission européenne, mécontente de voir ses dispositions […]
    neurone259
  • Neutralité du Net : un an après, un bilan gris foncé 31 mai 2017
    Paris, le 31 mai 2017 — A l'occasion du premier anniversaire de l'adoption du règlement sur l'internet ouvert qui régit notamment les aspects liés à la neutralité du Net, et tandis que l'ARCEP sort son premier rapport sur l'état de l'Internet, nous dressons ci-dessous un bilan assez mitigé de sa mise en œuvre en France […]
    neurone1000
  • Appel à la non prorogation de l'état d'urgence : lettre au Président de la République 24 mai 2017
    Paris, 24 mai 2017 — À l'issue du conseil de Défense tenu ce mercredi matin, le Président de la République a annoncé qu'il demanderait au Parlement la prolongation de l'état d'urgence jusqu'au 1er novembre 2017, ainsi que la discussion d'une nouvelle loi pour lutter contre le terrorisme. La veille de cette réunion, nous, associations de […]
    neurone259
  • Lettre ouverte aux institutions européennes : WIFI4EU doit promouvoir la diversité, le local et les droits humains 22 mai 2017
    Paris, le 22 mai 2017 — Alors que le Conseil de l'Union européenne et la Commission européenne entrent dans la phase obscure des trilogues pour le projet de réglement WIFI4EU, les réseaux associatifs européens ainsi que la communauté du wifi-ouvert veulent leur rappeler l'importance d'inclure tous les acteurs dans le développement de la connectivité locale. […]
    neurone130
  • Présidentielles 2017 : changer de méthode pour changer de cap 20 avril 2017
    Paris, 21 avril 2017 — La campagne électorale française donne peu de satisfaction depuis des mois. Entre affaires, discours sécuritaire et coups bas, la politique au sens noble du terme a peu de place, les propositions positives sont quasiment absentes. Dans sa volonté d'action positive et de long terme, La Quadrature du Net s'associe avec […]
    neurone259
  • Youtube : invisibilisation au profit de la publicité 5 avril 2017
    La Quadrature du Net publie ici une tribune de Okhin. Paris, 5 avril 2017 — Les plateformes de vidéos en ligne (Youtube et Facebook en tête) supplantent maintenant la télévision en nombre d'audiences, rendant ces médias extrêmement importants dans la représentation de la société qu'ils fournissent. Elles constituent un espace public d'expression, régi par des […]
    neurone130
  • État d'urgence : lettre à Bernard Cazeneuve pour une transparence des données 31 mars 2017
    Paris, 31 mars 2017 — L'état d'urgence est instauré en France depuis le 14 novembre 2015, soit 503 jours. Mais ses effets ne sont pas connus du public, notamment parce que les promesses de transparence qui avaient été faites il y a un an et demi n'ont pas été respectées. Le Parlement a certes effectué […]
    neurone259
  • Dernier article 16 janvier 2017
    tout est dans le titre ... préparez les mouchoirs HandyLinux est une belle aventure démarrée en 2013 et qui a montré que le besoin d'un outil facilitant pour les débutants n'était pas entièrement comblé par des distributions comme Ubuntu ou LinuxMint.bien sûr, HandyLinux ne s'est jamais hissée au niveau de ces grandes distributions, mais c'était […]
    arpinux
  • HandyLinux et le changement d'hébergement 13 janvier 2017
    bonjour @tout-e-s j'espère que les fêtes de fin d'année se sont bien passées pour vos et vos proches encore tous mes vœux pour 2017 ! Dans le dernier article, je parlais de nom de domaine et d'hébergement : petite explication.La situation de départ : HandyLinux-1.9 va passer en fin de vie : documentation et dépôts […]
    arpinux
  • Bonne Année 2017 31 décembre 2016
    Bonjour @ toutes et à tous Quelle année 2016 ! la fusion avec Debian-Facile et la naissance du projet DFLinux, la mise en place des cahiers du débutant, l'accueil sur le forum Debian-Facile ... une belle année qui a vu notre distribution disparaître au profit d'un projet plus vaste, plus généraliste, et qui fait entrer […]
    arpinux
  • The Beginner's HandBook is on line ! 21 décembre 2016
    bonjour @toutes et tous Une brêve pour vous annoncer la première version anglaise des cahiers du débutant !Grâce à Saby43 du collectif Emmabuntüs , le projet tient le roadmap et The beginner's HandBook est en ligne pour nowel Un immense merci à Saby43 pour son travail de fou (et je sais de quoi je parle) […]
    arpinux
  • Fermeture du forum HandyLinux 11 décembre 2016
    bonjour à toutes et tous et voilà, ça devait arriver ... bye bye le forum'handylinux ... depuis juillet dernier et notre fusion avec la communauté Debian-Facile, nous avons développé les outils de la transition : les cahiers du débutants et l'image ISO facilitante DFLinux , le tout sous le regard bienveillant de la communauté Debian-Facile […]
    arpinux
  • Comment migrer d'HandyLinux vers DFLinux 29 novembre 2016
    bonjour à tou-te-s Autant le dire clairement, point de g33kerie ou de bidouillage au programme : la migration vers DFLinux est d'une simplicité élémentaire car il ne s'agit en fait que d'un ajout (ou changement) de dépôts de paquets Avant de migrer ... comprendre les différencesLa distribution HandyLinux est une dérivée Debian, ce qui veut […]
    arpinux
  • Projet DFLinux : arrivée des ISOs stables 26 novembre 2016
    Elles sont fraîches, elles sont bonnes, elles sont stables, elles sont prêtes !!! Le projet DFLinux vous présente ses images ISO Debian "Jessie" en version stable !Un petit mois d'avance sur le programme, mais quand on aime ...Les derniers changements depuis la version "beta2"suppression de gparted du système installé (gnome-disk suffit largement pour le formatage […]
    arpinux
  • Les cahiers du débutant : mise à jour et gel de la version "Jessie" 18 novembre 2016
    Bonjour à tout-es J'ai le plaisir de vous présenter la dernière mise à jour des cahiers du débutant sur Debian, qui sera la dernière version pour Debian Jessie.Les changementsAjout de nouvelles sections :la gestion des utilisateurs ,les backports  avec l'exemple LibreOffice,les dépôts externes avec l'exemple Firefox et les dépôts Mozilla .Ajout de sites dans l'annuaire […]
    arpinux
  • La Dynamique du Libre en Côte d’Ivoire 12 juin 2017
    Une fois de plus, nous voici plongés au cœur des actions de la brillante jeunesse de Côte d’Ivoire. @yiyikoh, Ovillage, JerryClan de Côte d’Ivoire, etc, sont autant de lieux et de projets mis sur pied par de jeunes ivoiriens très ambitieux, ceci dans le but entre autres de promouvoir les logiciels libres, d’instaurer des plateformes […]
    shihtzu
  • Release Emmabuntüs Debian Edition 1.02 with Lilo and UEFI included! 24 mars 2017
    On March 20, 2017, the Emmabuntüs Collective is happy to announce the release of the new Emmabuntüs Debian Edition 1.02 (32 and 64 bits), based on Debian 8.7 distribution and featuring the XFCE desktop environment. This distribution was originally designed to facilitate the reconditioning of computers donated to humanitarian organizations, starting with the Emmaüs communities (which is where the distribution’s name obviously comes from), […]
    shihtzu
  • Sortie de l’Emmabuntüs Debian Edition 1.02 avec Lilo et UEFI inclus ! 24 mars 2017
    Le Collectif Emmabuntüs est heureux d’annoncer la sortie pour le 20 mars 2017, de la nouvelle Emmabuntüs Debian Édition 1.02 (32 et 64 bits) basée sur la Debian 8.7 et XFCE. Cette distribution a été conçue pour faciliter le reconditionnement des ordinateurs donnés aux associations humanitaires, à l’origine aux communautés Emmaüs (d’où son nom), pour […]
    shihtzu
  • Yes, Jerry Can in Africa ! 22 février 2017
    Friday May 25th 2012, has been a very special day for the Free Software community in the Ivory Coast country. The Yamoussoukro town, commonly called Yakro by the Ivorians, experienced a significant event in the whole coworking history. “The sharing night” gathering, as the coworkers decided to name it, was hosted in the City Hall […]
    yves
  • YES, JERRY CAN ! (Jerrycan) 16 février 2017
    Le vendredi 25 mai 2012 a été un jour pas comme les autres pour la communauté du Libre de Côte d’Ivoire. La ville de Yamoussoukro, communément appelée Yakro par les Ivoiriens, a vécu un événement des plus marquants de l’histoire du coworking2. « La nuit du partage », comme ont décidé de la nommer les coworkers, a […]
    shihtzu
  • A Distro For All Seasons 1 novembre 2016
    In its September 2016 edition, the Linux Format English magazine published a long interview of our Emmabuntüs collective, conducted by their journalist Jonni Bidwell. The paper begins with a brief history of the first voluntary actions made by Patrick at Emmaüs community of Neuilly-Plaisance, and the first traveling companions who started the Emmabuntüs collective adventure. Next […]
    yves
  • Une distro pour l’éternité ! 30 octobre 2016
    Dans son édition de Septembre 2016 la revue anglaise Linux Format publie une longue interview du collectif Emmabuntüs conduite par leur journaliste Jonni Bidwell. L’article débute avec un historique rapide des premières actions de Patrick bénévole à la Communauté Emmaüs de Neuilly-Plaisance, et les premiers compagnons de route qui ont démarré l’aventure du collectif Emmabuntüs. […]
    shihtzu
  • On September 5 2016, EmmaDE on the roof of the world ! 15 septembre 2016
    On September 5, 2016, the Emmabuntüs Collective is happy to announce the release of the new Emmabuntüs Debian Edition 1.01 available for 32 and 64 bits, based on Debian 8.5 distribution featuring the XFCE desktop environment. We hope that this new Debian based version will be adopted by the associations with which we collaborate : YovoTogo […]
    shihtzu
  • Montpel’libre : the dragonfly of Liberty, from Equality to Fraternity. 24 août 2016
    Eight years spent weaving its web beyond its boundaries, disseminating ideas on computers, on technologies and on social actions, thanks to its couple of antennae; and a couple of eyes to understand the mysteries of the world around, in order to better serve it; and a couple of wings to better cover the world through […]
    yves
Welcome , today is lundi, 26 juin 2017