Bienvenue @ infolibre.sweetux.org : le blog qui à pour objectif de Faire connaître & promouvoir les distributions GNU/Linux & les logiciels libres
1 minute(s) de lecture

Je suis tombé sur le test de l’iPhone 7 ce matin chez Numerama, je vous cite le passage d’un commentaire : « Certains prennent ce fait pour un enfermement, eh bien non, c’est une libération d’avoir un système efficace ».

Benjamin Bayart parle de logiciels libérateurs plutôt que de logiciels libres. Oui parce qu’un logiciel ça ne peut pas être libre, un être humain si. Remarquez comme on joue avec les mots libres/libérateurs, est-ce qu’un logiciel peut libérer un être humain donc être libérateur ?

C’est la même chose avec cette citation. On perd de vue de qui l’on parle, de qui est important dans l’histoire, c’est évidemment l’utilisateur. C’est l’utilisateur qui va « définir » ce qu’est la liberté pour lui. Pour certains c’est de pouvoir utiliser son système efficacemment et pour d’autres ce sera d’utiliser des logiciels libres/libérateurs.

La libération n’aura pas lieu car c’est un faux débat. Chacun a une idée différente de ce qu’est la liberté. On aura beau avoir un dictionnaire pour « ressentir » au mieux ce que signifie ce concept, chacun en aura une idée différente et vivra cette « liberté » différemment.

Je vois certains libristes tenter avec force et conviction de « libérer » les utilisateurs, ils ne réussiront qu’à les asservir à leur définition de la « liberté ». La liberté des autres n’est pas votre liberté, le meilleur moyen de libérer un utilisateur c’est de le laisser vivre « sa » liberté.

Écrit par Cascador le


SOURCE @ https://www.blog-libre.org/2016/09/24/liberation/

more